Bâtiments écologiques : Groupe Leclerc fait des choix judicieux pour l’environnement

Bâtiments écologiques : Groupe Leclerc fait des choix judicieux pour l’environnement

Selon les données de Statistique Canada, l’industrie de la construction serait responsable de 12% des émissions de gaz à effet de serre au pays. En tant que firme d’architectes, nous croyons donc qu’il est important de faire notre part pour tenter de réduire l’impact environnemental des nouvelles constructions et des rénovations. Heureusement, de nombreuses solutions écologiques s’offrent à nous.

C’est avec un grand respect de l’environnement que Groupe Leclerc architecture + design a fait des rénovations majeures à ses bureaux en 2013 et 2014. (Vous pouvez voir des photos de ce projet sous l’onglet réalisation.)

Lors de ces travaux, c’est l’utilisation de matériaux écologiques qui primait. De plus, les matériaux du Québec ont été choisis lorsque cela s’avérait possible. Il s’agit d’un choix judicieux, car ces matériaux sont non seulement adaptés au climat rigoureux de la Rive-Sud de Montréal, mais en plus, ils n’exigent pas qu’on en fasse le transport sur une longue distance, ce qui est favorable pour l’environnement et pour la santé des québécois.

Parmi les principales caractéristiques de ce projet, mentionnons :

  • La mise à nue de la structure existante en bois et son exploitation
  • Une isolation accrue grâce au matériau giclé en polyuréthane
  • L’application de peinture sans composés organiques volatiles (COV)
  • L’utilisation de colle sans urée formaldéhyde
  • La maximisation de la fenestration et des cloisons de verre pour un éclairage naturel optimisé
  • La sélection de bois et de panneaux certifiés FSC (bois contrôlé selon sa provenance et son exploitation)
  • Une nouvelle fenestration avec un meilleur coefficient d’isolation afin de réduire le chauffage et la climatisation
  • La mise en place de stores semi-opaques afin de bien filtrer la lumière des rayons trop puissants

Certains systèmes d’évaluation des bâtiments tel que LEED insistent sur la sélection de matériaux ou de produits verts comme étant un aspect important de l’écologie. Toutefois, il n’existe pas  présentement de guide simple qui permettrait de classer les matériaux véritablement écologiques tout en tenant compte de la totalité des facteurs de leur cycle de vie, c’est-à-dire depuis la récolte de la matière première à la disposition du produit en fin de vie. Malheureusement, ces réponses ne peuvent être obtenues sans une évaluation formelle du cycle de vie ou une autre étude approfondie.

En d’autres mots, comme il n’existe pas d’outils aussi précis fournissant l’information de ce genre, la question des matériaux écologiques doit être abordée avec prudence et bon jugement. Il faudra alors tenir compte de différents facteurs clés pour la sélection des produits idéaux.

Par exemple, il faut d’abord prendre en considération le système de construction afin de choisir les matériaux. Le choix de structures en bois, en acier ou en béton influencera ou même dictera le choix d’isolants. Chaque projet est unique et complexe, c’est pourquoi il vaut mieux s’en remettre à un architecte certifié.

Pour en savoir plus sur la certification LEED, nous vous suggérons la lecture de cet article : Le développement durable en architecture.

Pour discuter de votre projet de construction ou de rénovation écoénergétique, communiquez avec notre firme d’architectes de Saint-Hubert (Rive-Sud de Montréal). Il nous fera plaisir de répondre à toutes vos questions et de vous offrir une première consultation gratuite.